Présentation et Historique

Grandfontaine est une commune située au sud-ouest de Besançon à une vingtaine de minutes en voiture du centre-ville de Besançon (13 km), en direction de Dole, sur l’un des axes de développement du Grand Besançon, non loin des départements du Jura et de Haute Saône ; son accès est facile via la départementale D673. Cette situation géographique en fait naturellement une zone résidentielle pour les habitants travaillant à Besançon ou dans les communes environnantes, riches en tissu artisanal et industriel. De nombreuses constructions de résidences / quartiers résidentiels ont vu le jour ces dernières années, plusieurs projets de construction sont en cours à Grandfontaine et dans les communes environnantes.

Jusqu’en 2014, aucun professionnel de santé n’était implanté sur la commune alors que la population est en croissance constante : 1 519 habitants en 2015 contre 1 400 en 2008 et un peu plus de 1 000 en 1999 (données INSEE 2017). Face à ce constat, un projet immobilier de maison médicale est porté par Mr Jérôme Alabouvette, qui relate en quelques lignes cette aventure : 

“L’idée de départ était de travailler ensemble avec mon épouse Estelle dans une logique de collaboration et le village de Grandfontaine nous est apparu comme une évidence pour notre installation. Dès les premières rencontres avec les architectes, il nous a semblé naturel de construire plus grand pour recevoir d’autres praticiens.

Nous avions à cœur de créer un outil de travail qui soit tout à la fois accueillant, confortable, pratique et éco-responsable. Ainsi le bâtiment est orienté pour bénéficier d’un ensoleillement maximum, il est isolé par l’extérieur pour une meilleur inertie thermique et chauffé par un système de puits canadien couplé à une serre. Ce dispositif ingénieux nous permet de chauffer les locaux en hiver et de rafraichir en été. Partant du constat que 2/3 de la consommation d’eau des établissements de santé se fait aux toilettes nous avons fait installer une citerne de récupération des eaux pluviales pour alimenter les sanitaires.

Le respect du secret professionnel étant au centre de nos préoccupations nous avons souhaité optimiser l’isolation phonique des différentes pièces et réfléchis à un agencement des lieux permettant aux patients de sortir sans croiser les personnes qui entrent ou qui sont en salle d’attente.”

La maison médicale, financée uniquement sur des fonds privés, sans aucune aide ou subvention publique, s’ouvre en juillet 2014 avec la présence initiale de Jérôme et Estelle Alabouvette, kinésithérapeutes, et deux infirmières, Véronique Bague et Karine Mongin, rapidement rejoints par un médecin généraliste, Dr Bertrand Studer en septembre de la même année. Puis en 4 ans se joignent Ophélie Faudot, sage-femme, un nouveau médecin généraliste, Dr Amandine Lebeau et une psychologue, Céline Michel. 

Une infirmière ASALEE, Mme Elodie Malard rejoindra l’équipe 2 jours par semaine à partir de septembre 2019.

En exercice regroupé, nous apprenons à nous connaître et découvrons chaque jour le plaisir de travailler dans cette belle maison, de partager des moments conviviaux. C’est naturellement que s’installe une collaborationentre chacun des professionnels, initialement informelle, puis se structurant peu à peu. De cette collaboration émerge l’idée d’un travail cette fois coordonnéet nous prenons en janvier 2019 la décision d’explorer les possibilités que pourrait nous offrir un exercice sous forme de MSP, nous permettant de progresser dans l’accueil et la prise en charge de nos patients. 

Nous sommes accompagnés depuis le début de ce projet par Mme Annie Malki de l’ARS de Bourgogne Franche-Comté et bien épaulés par Mr Philippe Levacher et le Dr Jean Wolfarth de la FEMASCO, fédération à laquelle nous souhaitons adhérer.